Le cabinet LegalAction a été sélectionné pour la finale du concours national organisé par le Village de la justice. Ce prix met en lumière les cabinets d’avocats innovants en matière de relation clients.

En effet, le cabinet LegalAction propose à ses clients, sur son site internet, de mandater en direct un avocat. Ainsi, en quelques minutes, le client peut lancer une procédure judiciaire ou commander un acte juridique. Le coût des prestation est connu à l’avance et payé à distance par carte bancaire.

LVJ : Expliquez-nous en quoi le client est-il central dans votre innovation ?

Legalaction.fr a été développé à partir de 3 préoccupations jugées essentielles par les clients :

1° Le gain de temps : la plateforme permet de réduire significativement le temps entre le moment où le client contacte un avocat et le moment où l’avocat réalise la prestation juridique ou judiciaire.

2° Le budget : l’automatisation de taches à faible valeur ajouté, grâce aux questionnaires, permet de proposer des prestations à un coût compétitif.

La transparence : le client connaît à l’avance ce qu’il va payer et il a accès en temps réel sur son espace client à tous les évènements de son dossier (dates, actes…)

 

LVJ : A quels enjeux de la profession votre innovation répond-elle ?

1° La modernisation : legalaction.fr tente de « prendre le train » de la révolution numérique et de s’emparer des nouveaux outils mis à notre disposition (IA, algorithmes…), ce, afin de diversifier et améliorer l’offre.

2° L’indépendance : A défaut de faire évoluer notre pratique, le risque mesuré mais très probable est qu’à terme, les avocats exerçant sur le même segment de marché que les nouveaux acteurs du droit (legaltechs), deviennent de simples sous-traitants juridiques de ces derniers. La préservation de l’indépendance (notamment économique) est selon nous un enjeu majeur de la profession.

 

LVJ : Quels bénéfices l’avocat tire-t-il à améliorer sa relation client ?

1° La satisfaction : sans surprise, l’amélioration de la relation client implique une satisfaction supérieure du client. C’est donc l’image du cabinet qui en bénéficie notamment à travers l’e-réputation.

Le développement de la clientèle : elle découle naturellement de la satisfaction du client. Un client satisfait reviendra sans hésiter vous consulter ou vous recommandera. N’oublions pas que l’avocat est également un entrepreneur. Ainsi il a besoin de ses clients pour faire fonctionner son cabinet au quotidien et investir dans de nouveaux outils pour améliorer son offre (logiciels, plateformes numériques…).