La Société à Responsabilité Limitée (SARL)  ou l’EURL, sa forme unipersonnelle, est la société la plus répandue en raison de sa simplicité et de sa stabilité.

Cette forme est particulièrement prisée par les sociétés familiales et peu évolutives. Il est dès lors important d’étudier dès le départ si cette société est adaptée au projet entrepreneurial et à ses évolutions prévisibles.

C’est la raison pour laquelle il est recommandé de faire appel aux conseils d’un avocat spécialisé.

FORMULE SUR MESURE

829 € TTC

hors frais de greffe et d'annonce légale  
Etre rappelé par un avocat

FORMULE ECO

399,90 € TTC

hors frais de greffe et d'annonce légale  

Créer ma société en ligne

Les conseils d'un avocat

Une société sur mesure

Un Kbis clés en main

LES PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE LA SARL

Aucun capital minimum n’est exigé 

Vous pouvez créer votre société avec un capital de départ d’UN euro.

En SARL, 20 % du capital doit être libéré à la constitution, le reste pouvant l’être dans les 5 ans.

Il peut n’y avoir qu’un seul associé ou plusieurs

La SARL ne peut cependant accueillir plus de 100 associés.

Les associés peuvent être des personnes physiques ou morales

La responsabilité de l’associé est limitée à son apport

Cette limitation de responsabilité peut être mise à mal en cas de souscription d’un engagement personnel de caution. Dans ce cas, l’associé peut être poursuivi personnellement à hauteur de l’engagement qu’il a consenti.

La société est soumise de droit à l’impôt sur les sociétés (IS)

La société sera ainsi directement imposée sur les bénéfices au taux de l’IS (15 % jusqu’à 38.120 € de bénéfices puis 33,33 % sur la fraction supérieure).

Cependant, l’article 84 de la loi de finances pour 2018 va plus loin en abaissant progressivement ces taux pour atteindre 25% en 2022, le taux réduit de 15% n’étant pas modifié.

L’IS sera imposé la manière suivante jusqu’en 2022 :

  • 2018 : taux de 28% jusqu’à 500 k€ de bénéfices et 33,33% au-delà ;
  • 2019 : taux de 33,33% serait ramené à 31% et les 500 000 premiers euros de bénéfices demeureraient imposés au taux de 28% ;
  • 2020 : généralisation du taux de 28% ;
  • 2021 : abaissement du taux de 28% à 26,5% ;
  • 2022 : abaissement du taux de 26,5% à 25%.

Tenue obligatoire d’une comptabilité et du juridique (tenue d’assemblées).

 

LES AVANTAGES DE LA SARL /EURL

Le gérant majoritaire de SARL est affilé au régime des Travailleurs Non-Salariés (TNS)

Le gérant majoritaire de SARL cotise au RSI (devenu Sécurité Sociale des Indépendant). Ce régime social est moins cher que le régime de dirigeant « assimilé salarié » auquel est soumis le dirigeant de SAS /SASU.

Le gérant majoritaire de SARL a la possibilité de faire participer son conjoint (marié ou pacsé) en qualité de conjoint collaborateur

Ce statut permet au conjoint d’assister le gérant sans rémunération. Celui-ci pourra cependant bénéficier d’une protection sociale et cotiser pour sa retraite. Ce statut n’existe pas en SAS.

La cession de parts sociales en SARL est soumise à l’agrément des autres associés

En cas de cession à un tiers, la cession doit être agrée par la collectivité des associés. La SARL est ainsi une société plus fermée mais néanmoins plus stable en termes d’actionnariat